Droit à l’oubli ou droit au déréférencement ?

Bien vu de la part de Jérôme Hourdeaux dans Mediapart.

Ce n’est donc pas un véritable droit à l’oubli que consacre la décision de la Cour de justice, mais plus un droit au déréférencement, à la désindexation.

La question est donc en fait de savoir s’il faut limiter le pouvoir d’indexation des moteurs de recherche, et à quelles conditions. C’est quand même plus limité.

via Internet confronté au défi du droit à l’oubli – Page 3 | Mediapart.

« The Right to be forgotten » means that information should be free as in freedom

Apparently, Jimbo thinks that it’s « insane » to allow citizens to control the information about them when it’s used by a private company. There is a growing division here between people who think that information should be « free as in freedom », and people who think that information should be « free as in available at no cost for giants who have the means to use it ».

In Valleywag and The Observer: Europe’s « Right to be Forgotten » Law Kills Its First Wikipedia Page.

Europe's