Le casting de LOL c’est quand même plus intéressant que les JO !

Chouette article de Olivier Séguret dans Libé sur le développement des chaines qui retransmettent des parties de jeux vidéos en direct. Et croyez-le ou pas, mais c’est franchement plus intéressant que les JO.

Twitch pas à mon poste ! – Libération.

Twitch pas à mon poste ! - Libération

Si les entrepreneurs EU veulent les mêmes valos que dans la Valley, ils n’ont qu’à demander plus d’argent…

Dans la série Yakafokon… mais c’est vrai que les startuppers EU ont tendance à se contenter de trop d’argent en early stage.

Why Europe needs to get over its Silicon Valley envy | Media Network | Guardian Professional.

Why Europe needs to get over its Silicon Valley envy | Media Network | Guardian Professional

Design, design, design… comment Klaus Teuber a inventé Settlers of Catan

Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un peu le monopoly en plus moderne et plus intelligent. Mais ca ne vaut pas « fief » bien sur 😉

Klaus Teuber, the Man Who Built The Settlers of Catan : The New Yorker.

Klaus Teuber, the Man Who Built The Settlers of Catan : The New Yorker

Design, design, design… L’incroyable histoire de la refonte de la page d’accueil de ebay

Un article à lire pour tous ceux qui ont du designer des sites un jour ou l’autre… et pour la difficulté à faire comprendre à quel point le design ce n’est ni la couleur, ni la taille des caractères.

Explaining eBay’s Turnaround – Business Insider.

Explaining eBay's Turnaround - Business Insider

 

Your 60-Hour Work Week is Not a Badge of Honour

So true. All in line with Tim Ferris’s the 4-Hour Workweek. And with the much older Paul Lafargue’s Le droit à la paresse.

Your 60-Hour Work Week is Not a Badge of Honour | Jeff Archibald.

Le Crowdfunding en France, ce pourrait être jusqu’à 1 million d’euros !

… soit finalement plus qu’aux USA où c’est seulement 1 million de dollars. Ca devrait libérer pas mal de monde et susciter des vocations !

http://business.lesechos.fr/entrepreneurs/financer-sa-creation/crowdfunding-les-pme-pourront-lever-1-million-d-euros-aupres-des-internautes-60264.php

Le Monde, « autant aller bosser dans la finance » vu comme on est traité dans le numérique

« L’informatique et les systèmes embarqués ne font pas rêver les jeunes ingénieurs, qui partent ailleurs. « C’est plus agréable d’aller travailler dans la finance que de s’occuper du service informatique d’un grand moulin », résume Jean-Marie Chesneaux, vice-président de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs. »

Et franchement, comment les blâmer ? A compétence égale, c’est-à-peine si on ne vous considère pas comme un réparateur externe à l’entreprise venu seulement pour régler les problèmes de mail et de wifi. Et au-delà des ingénieurs qui sont encore relativement bien traités, quid des designers, des technologues, des intellectuels du numérique, etc. On s’amuse à comparer les salaires entre ici et les Etats-Unis ?

http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2014/02/09/l-industrie-numerique-ne-fait-pas-rever-les-jeunes_4363130_3234.html

Un peu dommage de voir Laurent Alexandre comparer Google à Skynet dans le JDD

A la veille de la visite de François Hollande dans la Silicon Valley, c’est vraiment dommage que tout le monde prenne cette attitude défensive – presque négative. Si le numérique marche et si les gens plébiscitent les services qui s’appuient dessus, c’est peut être qu’il y a des choses positives à en tirer. Y aller en pensant que Google c’est le futur Skynet, c’est ne pas comprendre que le numérique n’a pas pour vocation à se substituer à l’humain. La grande transition numérique ce n’est pas le remplacer des activités et des intérêts des gens, c’est leur déplacement.

Laurent Alexandre : « La stratégie secrète de Google apparaît… » – leJDD.fr.

Des taxis sans lecteur de CB et sans sourire, mais «les meilleurs du monde !» estime quand même le patron de G7 dans Le Monde

Vu sur Le Monde : « On a parmi les meilleurs taxis du monde ! ».

Pour mémoire, la key app de Uber, ce n’est même pas le service ou la geoloc, c’est simplement que la course est débitée sur votre compte sans avoir besoin de sortir ni liquide, ni cb… une technologie qui doit dater d’il y a 15 ou 20 ans.

« Chez G7, nous avons investi 100 millions d’euros en dix ans pour rapprocher les taxis des clients. Nous avons créé des services supplémentaires ; nous avons lancé, en 2012, WeCab, un service de partage de taxis ; nous avons des applications mobiles depuis 2008. »

De une, on aimerait bien savoir où sont passés ces investissements. Avec ces sommes, G7 pourrait être l’un des leaders du paiement mobile, de l’expérience utilisateur de transport, du wifi embarqué, du mesh networking, du big data dans les transports, etc.

De deux, 100 millions d’euros en 10 ans, c’est 10 millions par an… pour une société qui annonce 62 millions d’excédent brut d’exploitation et 320 millions de CA… autant d’argent qu’il aurait peut-être mieux valu répercuter dans l’innovation au lieu de croire que son secteur n’était pas soumis à des évolutions technologiques.

Le succès d’Uber ce n’est pas tant la victoire de Goldman Sachs et Google, c’est la démonstration de la force du modèle profitless de Amazon, la société de Jeff Bezos qui n’a jamais fait de bénéfices à ce jour.

A défaut d’en tirer les leçons, ce ne sera pas simple d’espérer résoudre le problème par des tribunes et des réglementations

 

Chez Google, « l’optimisation » fiscale risque de prendre de plus en plus de guillemets

http://www.liberation.fr/economie/2014/02/04/le-fisc-francais-inflige-un-redressement-fiscal-d-un-milliard-a-google_977903